Accéder au contenu principal

Catégorie : Analyse

Rihanna en fourrure verte micro en main, cuissarde vertes et lunettes vertes. En arrière plan les lettres BBHMM pour le slogan Beach better have my money

Le féminisme doit-il être gratuit ?

Tout travail mérite salaire. Tout le monde est d’accord sur ce point, non ? Pourtant, dans le milieu du militantisme, notamment féministe, de nombreuses expertes animent conférences et ateliers sans aucune rétribution financière. Une précarité qui met en danger à long terme l’accès au savoir.

Drapeau de la fierté non-binaire avec quatre bandes horizontales en partant du haut jaune blanche violette et noir

Féminisme et non-binarité, est-ce antinomique ?

Peut-on être féministe lorsque l’on ne se considère pas femme ? Pour répondre à cette épineuse question, nous avons interrogé deux militantes féministes gender-fluid : Charlee et Katie. Aucune des deux ne se reconnaît en tant que femme, pourtant, elles ne doutent pas de leur engagement féministe. Les deux sont-ils compatibles ? Éléments de réponse.

Illustration d'une femme seins nus, le torse bombé, qui regarde au loin, cheveux dans le vent, un soutien-gorge sur les yeux, à la manière d'œillères.

Cachez ce sein !

Dès lors que l’on s’attaque à l’apparence, les injonctions adressées à la gent féminine sont nombreuses, qu’elles soient esthétiques, corporelles ou vestimentaires. Et en la matière, le soutien-gorge occupe une place de choix.