Accéder au contenu principal

Soro-cité·e·s : Quelles sont vos armes contre le harcèlement de rue ?

Harcèlement de rue, stratégies

Simuler une conversation téléphonique, se mettre à parler très fort, agripper fermement son téléphone portable ou ses clés dans sa poche, prête à dégainer… Qu’on se fasse siffler, suivre par un mec dans la rue ou mettre une main aux fesses dans le métro, souvent la sidération nous tétanise. La seule issue qui semble s’offrir à nous est alors de prendre nos jambes à notre cou. Et puis un jour, on finit par en avoir marre. On ose enfin regarder notre harceleur droit dans les yeux, à dire « non », le rembarrer en lui demandant gentiment (ou pas) de partir. Parfois, ça fonctionne. Parfois seulement.

Marguerite, 32 ans

J’ai plusieurs méthodes : mettre les bras le long du corps, me ‘viriliser’, marcher d’un pas le plus assuré possible – même si je n’en mène pas large à l’intérieur – et répondre ou faire des doigts quand j’en ai le courage. Je me rapproche des filles isolées que j’estime en danger dans les transports.

Anne, 52 ans

Je leur parle en souriant, avec politesse et respect. Ils sont décontenancés et se mettent à en faire autant, tout gênés.

Yleanna, 23 ans

Selon la remarque qu’on se prend, la répéter bien fort afin d’alerter les gens autour de moi. Ou alors y répondre froidement et bien fort pour manifester mon énervement. Si je n’ai pas la force ou l’envie d’aller à la confrontation, ignorer et marcher tête bien haute et regard droit devant. Sinon, mettre mes écouteurs, adopter une “resting bitch face“ histoire de paraître “asociale” ou “méchante”, même si je n’aime pas ces termes.

Louise, 21 ans

Sortir dans la rue quand on est une femme, c’est ralentir le pas pour se rapprocher d’inconnu‧es qui nous semblent plus « sûr‧es ». C’est baisser le son de ses écouteurs quand on sort la nuit, c’est garder ses clefs entre ses doigts « au cas où ». C’est laisser sa main dans son sac, prête à dégainer son téléphone. C’est aussi simuler une conversation téléphonique pour qu’on nous foute la paix.

Ada, 40 ans

Métro bondé. Alors que je me tiens à une barre, je sens une main se poser sur mes fesses. Je suis du regard le bras, puis l’homme à qui il appartient; avant de lui dire bien fort : « Monsieur vous pourriez avoir la gentillesse de retirer votre main de sur ma fesse s’il vous plaît ? Il répond « Oui oui tout de suite« . Éclat de rire général dans la rame.

Ce n’était pas ma première main aux fesses. Un jour, j’avais 16 ans, j’étais au marché. J’ai senti une main se poser sur moi. J’ai cherché mon agresseur des yeux pour le retrouve de dos, aux côtés d’autres gens à regarder des objets en vente. Je l’ai rejoint et d’un geste, j’ai glissé ma main entre ses jambes pour le toucher en lui disant: « Ça vous fait plaisir ça ? », puis je me suis sauvée. Son regard très surpris/choqué m’avait étonnée.

Emily

Je fais semblant d’être dans une conversation colérique au téléphone – personne n’a envie de rajouter de la colère à une femme qui en démontre déjà (mais pour bien préciser, ça m’emmerde vraiment de devoir faire semblant d’avoir de la colère en moi pour me sentir plus en sécurité).

Camille

Éviter certaines rues, les écouteurs dans les oreilles… À l’époque où je devais rentrer seule le soir, je me fringuais « comme un mec » : jean, basket et sweat, capuche relevée.

Frédérique

Depuis que je fais tous mes trajets à vélo, j’ai beaucoup moins de remarques, même c’est devenu très rare. Si non les stratégies sont de l’ignorer ou, s’il y a des gens pas loin, crier bien fort : « Personne a demandé ton avis, alors ferme-la« .

Continuez la conversation
dans les commentaires ci-dessous

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s