Accéder au contenu principal

Rentrée : notre sélection culturelle pour se remettre en selle

Une femme d'un certain âge, à dada sur un cheval à bascule, portant une bombe et des bottes d'équitation et vêtue d'une robe à fleurs rose.

Pour débuter cette nouvelle saison, nous avons voulu célébrer la rentrée et son foisonnement culturel. Voici donc une sélection féministe qui, on l’espère, nourrira votre esprit, réconfortera vos oreilles et vous en mettra plein les yeux.

______________

Un podcast : Fracas
la journaliste Charlotte Pudlowski
explore les vertus libératrices de la parole
______________

Journaliste pour Slate et fondatrice des podcasts “Transfert” et “Entre”, Charlotte Pudlowski manie l’intime avec brio. Dans son nouveau podcast “Fracas”, elle s’attaque à un élément fondamental, qui régit nos interactions sociales : la parole. Et quoi de mieux que l’audio pour décortiquer un tel sujet ? 

Les deux premiers épisodes de cette pastille audio lancée le 1er septembre tendent le micro à la romancière Fatima Daas qui vient de publier La Petite Dernière, et à la journaliste Lauren Bastide, fondatrice de “La Poudre” et autrice du récent manifeste Présentes.

Loin de se cantonner à l’actualité littéraire de ses invitées, Charlotte Pudlowski instaure, avec le talent qu’on lui connaît, une atmosphère de confiance propice à la confidence. Elle explore les sentiments les plus intimes et le rapport que ces femmes interviewées entretiennent avec la parole : comment elle l’ont libérée dans leur cheminement personnel ou, à l’inverse, enfermée.
Fracas est un podcast produit par Louie Media & Radio Nova 

______________

Un jeu de société : Moi c’est madame 
le jeu qui vous apprend à piétiner le patriarcat
______________

Combien de fois sommes-nous restées paralysé·e·s en se prenant en pleine face une remarque terriblement sexiste, dégainée par son boss au beau milieu d’une réunion, d’un oncle un peu trop ivre lors d’un repas en famille ou même d’un passant dans la rue ? Ce n’est pas qu’on manque d’arguments, non, mais plutôt que l’on n’est pas entraîné·e·s à réagir du tac au tac face à de telles attaques. 
 
Si vous en avez plus qu’assez d’avoir l’esprit d’escalier, ce jeu de “self défense” imaginé par la créatrice du podcast féministe YESSS Elsa Miské et la game designeuse Axelle Gay (toutes deux originaires de Marseille) est probablement fait pour vous.
 
Les règles sont simples : on dispose devant soi deux paquets de cartes. Le premier contient des situations et remarques empreintes de sexisme ordinaire (attaques), le second compile les répliques chocs (ripostes) pour fermer efficacement et avec humour le clapet des personnes qui les ont proférées. Toutes les phrases proposées dans les cartes “attaques” sont issues d’épisodes de YESSS. Et maintenant, à vous de jouer !
 
Moi, c’est madame
Jeu disponible en prévente sur la plateforme Ulule 

______________

Un livre : La Petite Dernière de Fatima Daas 
Confusion des sentiments 
______________

À l’antenne de France Inter lundi 7 septembre, l’autrice Fatima Daas faisait polémique en confiant considérer – en tant que musulmane lesbienne – l’homosexualité comme un péché. Une approche maladroite pour beaucoup mais qui rend compte avec sensibilité des paradoxes qui traversent l’autofiction qu’elle vient de signer.

La trajectoire de Fatima dans La Petite Dernière est émaillée d’hésitations, de non-dits et d’allers-retours. Une première œuvre littéraire écrite entre Paris et Clichy-sous-Bois d’une extrême délicatesse et qui, pour une fois, ne donne aucune réponse, aucune recette, mais transmet des émotions à foison.
 
La Petite Dernière de Fatima Daas, Éditions Notabilia/Les Editions Noir sur Blanc, 16 euros. En librairie depuis le 10 août. 

______________

Une pièce sonore : Les Autres Sanga
« J’ai rencontré mon mari le jour de mon mariage… »
______________

Cette œuvre à la croisée du théâtre sonore et du podcast portée par la compagnie Indigo nous propulse dans la dure réalité de fillettes mariées de force à travers le monde. On démarre avec l’histoire de Sanga, jeune femme mariée à un étranger à l’âge de 9 ans.

Avec un rythme soigné, cette pièce sonore alterne chansons, textes murmurés, entretiens et interludes musicales qui nous dévoilent des récits à la fois magnifiques, envoûtants et glaçants.

Présentée en juillet dans le cadre du Festival Générations Égalité 2020, « Les Autres Sanga” a été réalisée par un collectif d’acteur·ice·s, d’auteur·ice·s et de compositeur·ice·s, dans le cadre d’un projet citoyen soutenu par ONU Femmes, et partenaire de la maison des femmes de Saint-Denis.
 

Les Autres Sanga de la Compagnie Indigo

______________

Un festival : WeToo 
Un rendez-vous féministe, familial et inclusif
______________

Un atelier d’écriture féministe, un spectacle dans lequel le spéculum est le héros, une table ronde sur le corps avec Elise Thiébaut, Camille Froidevaux-Metterie et Yéléna Perret, un DJ set de Barbara Butch… Multidisciplinaire et indiscipliné, le WeToo festival réunit pendant deux jours une programmation féministe, inclusive et créative. Penser pour « fabriquer de nouveaux horizons écoféministes pour et avec tou·te·s » et « créer des leviers de libération de la parole », le festival dans sa version 2020 abordera la question du corps et de la sexualité mais aussi le besoin d’une éducation non sexiste. Un programme qui ouvre de nombreuses pistes à explorer.

WeToo Festival
Samedi 12 et dimanche 13 septembre à la Cité Fertile à Pantin

Pour vous abonner gratuitement à notre newsletter et recevoir chaque samedi des infos féministes c’est pas ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s